La fin de l’exercice approche, le temps des inventaires aussi

L’Essentiel de la Maroquinerie n°64, octobre 2014, page 17.

L’Essentiel de la Chaussure n°150, décembre 2013, janvier 2014, page 38.

Toute entreprise commerciale doit établir des comptes annuels à la clôture de l’exercice au vu des enregistrements comptables et de l’inventaire. Il s’agit d’une obligation comptable pour tous les commerçants.

Rappel de l’article L.123-12 du Code de Commerce.

« Toute personne physique ou morale ayant la qualité de commerçant doit procéder à l’enregistrement comptable des mouvements affectant le patrimoine de son entreprise. Ces mouvements sont enregistrés chronologiquement.

Elle doit contrôler par inventaire, au moins une fois tous les douze mois, l’existence et la valeur des éléments actifs et passifs du patrimoine de l’entreprise.

Elle doit établir des comptes annuels à la clôture de l’exercice au vu des enregistrements comptables et de l’inventaire. Ces comptes annuels comprennent le bilan, le compte de résultat et une annexe, qui forment un tout indissociable. »

L’inventaire physique est par conséquent une étape incontournable permettant de recenser les approvisionnements en stock.

Un logiciel de gestion des stocks va établir la comparaison entre le stock théorique et le stock physique afin de déterminer ce que l’on nomme couramment les différences d’inventaire en quantifiant les « manquants » et les « excédents » dont les causes sont multiples : pertes diverses (casse, démarque inconnue), stocks faussés lors des encaissements par un scan article inapproprié ou un étiquetage défaillant…

Des outils facilitent grandement la tâche d’inventaire ; en effet, rien de plus simple que de bipper le code-barres  figurant sur l’étiquette de chaque produit à l’aide d’un portable d’inventaire et d’indiquer les quantités grâce au clavier intégré. Ce petit appareil, intermédiaire entre la douchette de caisse et le micro-ordinateur, va stocker toutes ces informations dans sa mémoire interne et la communiquer à l’ordinateur sur lequel le logiciel de gestion est installé. Le stock ainsi inventorié se substituera au stock logiciel après comparaison pour déterminer la démarque inconnue. Cette opération est possible car chaque article est identifié par son code unitaire de gestion (le code-barres) délivré par le fournisseur ou édité par le logiciel de la boutique.

Ces terminaux s’avèrent également très utiles toute l’année : vous pouvez bien entendu inventorier différentes zones de votre point de vente plus régulièrement. Ces inventaires tournants contribuent à lutter contre la démarque inconnue en diagnostiquant par exemple certaines familles de produits davantage sujettes à ce phénomène.

Réception des marchandises en boutique, retours fournisseurs, saisie des prix soldés et même transferts entre magasins… véritables extensions de votre logiciel de gestion des stocks,  les portables d’inventaire servent aussi à effectuer tous ces mouvements de stocks !

Nicolas SALIN – Responsable Marketing VEGA STIAC – www.vega-info.fr

Ci-dessous, l’OPH de chez Opticon, un condensé de technologie compatible Polaris. Contactez notre service technique avant l’acquisition pour opérer le meilleur choix.

oph opticon

OPH Opticon