Marketplace : une solution profitable aux commerçants indépendants. ANWR-Garant montre l’exemple.

L’Essentiel de la Chaussure, n°177, septembre 2016, page 91.

Clairement, vendre sur une marketplace représente une réelle opportunité de développement pour les commerçants indépendants. Adopter ce canal de distribution complémentaire permet d’élargir son marché, diffuser son offre à moindre coût (pas de vente = pas de frais, hors éventuels frais fixes), bénéficier de la puissance de la communication et de la notoriété de la place de marché. Dans l’univers de la chaussure plus précisément, la marketplace d’ANWR-Garant (projet mené sous l’égide de Sonia Larue, co-gérante du groupement, en collaboration avec la société VEGA STIAC pour le développement informatique) concentre tous ces avantages au profit de ses adhérents en leur fournissant une solution clé en main, simple à mettre en place et surtout simple à utiliser. Par ailleurs, une indispensable campagne marketing de grande envergure tous azimuts est lancée conjointement pour s’assurer de la réussite commerciale du projet et garantir des flux de commandes importants aux adhérents du groupement. Nous évoquions déjà le lancement de la marketplace en avril 2016.

De façon simplifiée*, reprenons l’exemple de la solution ANWR-Garant France.

Les magasins importent un référencier fournisseurs unifié, sous forme de fichier CSV dont le format facilite l’intégration des références dans le back-office de chaque adhérent. Le référencier comporte le nom des références fournisseur, les codes-barres, les tailles et pointures, la nomenclature analytique (rayon, famille, sous-famille), le nom du fabricant, des critères importants comme la couleur et la matière, les prix.

Les magasins publient leurs stocks via une fonctionnalité intégrée à leur logiciel de gestion de stock, par exemple Polaris qui est nativement conçu pour s’interfacer aisément avec l’outil d’ANWR-Garant. Cette exportation sur le serveur de la marketplace est évidemment automatisée pour fluidifier les flux de données ; le serveur distant est par ailleurs capable d’ignorer les références qu’il ne connaît pas ainsi que les stocks fantaisistes ou négatifs.

Les produits disponibles et validés sont alors proposés à la vente sur Internet. Lorsque les internautes effectuent des achats sur le site, le système attribue par défaut leurs commandes aux points de vente les plus proches de leur domicile. Les points de vente, qui se transforment de fait en entrepôts délocalisés, préparent et envoient les commandes reçues du système. A la différence d’un pure player de l’e-commerce souvent relié à une plate-forme logistique centrale, les magasins représentent finalement autant d’entrepôts depuis lesquels des commandes sont préparées et expédiées. Dans le cas d’un client qui effectue son achat en ligne et qui souhaite le retirer directement en magasin en raison de sa proximité et pour gagner du temps par rapport à une livraison, ces mêmes magasins deviennent alors des points de retraits éventuels ; ce qui dote par voie de conséquence les commerçants du fameux click and collect sans même devoir disposer eux-mêmes d’un site Internet e-commerce !

Des animateurs participent à la bonne marche de l’ensemble.

Ils consultent les commandes passées par les internautes et peuvent les ré-attribuer manuellement à un autre adhérent (un adhérent est un propriétaire qui supervise un ou plusieurs points de vente). Cela s’avère utile lorsque celui qui bénéficiait de la commande d’origine dépasse les délais de réponse et de validation initialement prédéfinis. Les animateurs peuvent donc annuler une commande ou un article d’une commande. La prise en charge des demandes de retour des internautes leur incombe également le cas échéant.

L’administrateur gère les droit d’accès des animateurs et des adhérents et paramètre les données de gestion du système (facturation, données, commissions, etc.). C’est lui qui définit le délai maximum  pour la prise en charge par un adhérent d’une commande attribuée et d’une commande acceptée, le délai pour poster le colis et celui dont dispose le client pour retirer sa commande en magasin avant son annulation automatique.

Le système conçu doit principalement savoir (liste non exhaustive) :

  • exporter un référencier de produits à destination des adhérents
  • gérer le stock de chaque magasin adhérent
  • répartir les commandes entre adhérents
  • exposer une interface de gestion des commandes simplifiée pour chaque adhérent
  • exposer une interface de contrôle des commandes pour les animateurs
  • procéder au prélèvement bancaire de la commande lorsqu’elle est envoyée (commande avec livraison) ou traitée (commande avec enlèvement en magasin)
  • générer automatiquement des factures correspondant aux flux financiers entre le tenant de la place de marché et les adhérents participants : commandes réceptionnées, payées et dont le délai de rétractation est révolu
  • appliquer une commission à chaque vente validée et livrée avec succès
  • exposer une interface de téléchargement de factures pour les adhérents et les animateurs
  • implémenter le click and collect pour permettre aux internautes de venir chercher leurs achats dans la boutique participante de leur choix
  • permettre à l’administrateur d’enrôler ses adhérents au programme, en permettant de grouper les adhérents sous un même et unique compte
  • permettre aux adhérents de gérer leur propre magasin participant à travers une notion de compte utilisateur simple

A l’instar de grands acteurs de l’e-commerce, ANWR-Garant met en place un outil d’intermédiation et joue donc un rôle central dans la relation commerciale entre ses adhérents et les clients finaux en rassemblant les vendeurs (ses adhérents), en trouvant des acheteurs (via à un mix marketing percutant) et en s’assurant du parfait déroulement des transactions dans les meilleures conditions (via une marketplace techniquement performante).

* « l’avant-projet repose notamment sur un mémorandum technique de 52 pages qui énumère et modélise les spécifications fonctionnelles »

Nicolas SALIN

Responsable Marketing VEGA STIAC – www.vega-info.fr